Puis-je combiner une activité indépendante avec ma pension ?

Oui, vous pouvez combiner les deux. Mais il existe néanmoins quelques conditions. Votre âge et le nombre d’années durant lesquelles vous avez déjà travaillé sont des facteurs importants dans ce cadre.

Durée de lecture:

Travailler après votre pension

Même si vous êtes retraité – ou que vous recevez une pension de survie – vous pouvez vous lancer en tant qu’indépendant(e). Les revenus résultant de votre activité indépendante ne peuvent néanmoins pas dépasser un certain montant sinon, vous perdez (une partie de) votre pension. Ce qui est permis dépend de votre situation. Etes-vous retraité ou avez-vous pris votre pension anticipée ? Ou percevez-vous une pension de survie ? Avez-vous encore des enfants à charge ?

Depuis 2015, les plus de 65 ans peuvent gagner un montant illimité. Même si vous avez pris votre pension de manière anticipée – et donc que vous n’avez pas encore 65 ans – vous pouvez gagner un montant illimité si vous pouvez justifier une carrière de 45 ans.

Conjoint percevant une pension de ménage

Si vous ne percevez pas personnellement de pension mais que votre conjoint touche une pension de ménage, vous devez également limiter vos revenus d’indépendant. Sinon, la pension de ménage sera supprimée et votre conjoint percevra alors une pension d’isolé.

Payer des cotisations sociales

Tout indépendant doit s’affilier à une caisse d’assurances sociales, même si vous vous lancez après votre pension. Vos cotisations sociales sont toutefois moins élevées. Le calcul dépend du type de pension et du fait que vous ayez encore des enfants à charge ou non.


« Même si vous vous lancez comme indépendant après votre pension, vous devez vous affilier à une caisse d’assurances sociales. Faites-le avant le début de votre activité. »


Mandat non rémunéré

Si, en tant que mandataire d’une société, vous exercez uniquement un mandat non rémunéré lorsque vous prenez votre pension (anticipée), vous ne devez plus payer de cotisations sociales. Nul besoin d’apporter de grandes preuves : la gratuité de votre mandat constitue une preuve suffisante.

Complément de carrière

Bon à savoir : travailler comme indépendant(e) après vos 65 ans vous permet de compléter votre carrière en vue d’atteindre 45 ans de carrière. Cela n’est possible que si vous ne prenez pas encore votre pension. Vous payez alors – si vos revenus sont suffisamment élevés – les cotisations sociales complètes d’un(e) indépendant(e) à titre principal.


Prépension

Ce que l’on appelle communément la prépension s’appelle actuellement officiellement « chômage avec complément d’entreprise ». Vous pouvez vous lancer en tant qu’indépendant pendant cette forme de chômage. Il y a cependant quelques restrictions, par exemple en termes de revenu et d’heures. De plus, vous devez toujours demander une autorisation à l’ONEM.

Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.