En tant qu’indépendant, comment garantir ma pension ?

Votre pension vous inquiète-t-elle ? La pension légale d’un indépendant est modeste. Comment faire pour pouvoir malgré tout profiter pleinement de vos vieux jours ? Une Pension Complémentaire Libre pour Indépendants (PCLI) est intéressante. Une épargne-pension sur mesure, en quelque sorte.

Durée de lecture:

Si vous êtes indépendant, vous devez vous affilier à une caisse d’assurances sociales. Vous payez alors des cotisations sociales via cette caisse et vous constituez ainsi notamment les droits pour votre pension. Nous partons du principe que vous souhaitez conserver plus ou moins le même niveau de vie après votre carrière. La PCLI peut vous y aider. 


Optez pour une PCLI !

En tant qu’indépendant, vous pouvez constituer une épargne-pension. Une réduction fiscale vous est accordée pour les montants que vous investissez ainsi. Mais il existe une manière encore plus attrayante sur le plan fiscal de vous constituer une poire pour la soif : la Pension Complémentaire Libre pour Indépendants ou PCLI. Les primes que vous payez pour votre PCLI sont déductibles fiscalement. Le capital final que vous recevrez au moment de votre pension est peu imposé. 

Un indépendant qui débute son activité à titre complémentaire et qui paie encore des cotisations provisoires ne peut pas souscrire de PCLI. Vous ne pouvez souscrire une PCLI que si votre revenu d’il y a trois ans atteint le seuil fixé pour un indépendant à titre principal. 


« Une épargne-pension sur mesure pour les entrepreneurs ? Une Pension Complémentaire Libre pour Indépendants ( PCLI) est intéressante. »


Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.