Comment me constituer une pension en tant qu’indépendant ?

En tant qu’indépendant, vous payez des cotisations sociales. Vous constituez ainsi, entre autres, votre droit à la pension. Peut-être votre pension est-elle encore loin mais il n’est jamais trop tôt pour vous renseigner. Lisez donc la suite…

Durée de lecture:

Le calcul de votre pension

L’âge légal normal de la pension est de 65 ans, tant pour les hommes que pour les femmes. En 2030, il passera à 67 ans. Ce qui importe, c’est la durée de votre carrière. Jusqu’à la fin de l’année 2014, votre carrière s’exprimait en années : une carrière complète était de 45 ans. Depuis 2015, nous calculons en jours prestés à temps plein : pour une carrière complète, vous devez avoir 14.040 jours au compteur. Depuis 2015, le calcul tient également compte de l’année au cours de laquelle vous prenez votre pension. Si votre carrière est inférieure à 14.040 jours, votre pension sera moins élevée.

La pension pour votre carrière avant 1984 est calculée sur un revenu forfaitaire. A partir de 1984, c’est le revenu sur lequel vous avez payé des cotisations sociales qui compte. Si votre pension est inférieure à la pension minimale, vous percevez la pension minimale à condition d’avoir atteint au moins les 2/3 d’une carrière complète.

Il est donc essentiel de démontrer une carrière la plus complète possible. Les services des pensions du service public INASTI demandent directement toutes les informations nécessaires à la caisse d’assurances sociales. Vous devez uniquement introduire une demande de pension.

Et bonne nouvelle : certaines périodes au cours desquelles vous n’avez pas travaillé peuvent néanmoins compter pour votre pension, par exemple en cas de service militaire, d’études ou de maladie. Il s’agit des périodes dites « assimilées ».


« Les pouvoirs publics demandent eux-mêmes toutes les informations nécessaires au calcul de votre pension. Vous pouvez donc attendre impatiemment votre seconde jeunesse sans tracas. »


Couples : 1 ou 2 pensions

Votre pension est soit une pension de ménage, soit une pension d’isolé. Votre époux a également droit à une pension ? Dans ce cas, soit vous percevez tous deux une pension d’isolé soit une seule pension de ménage. Le service des pensions des pouvoirs publics choisira toujours l’option la plus avantageuse.


Quelques termes relatifs à la pension

Pension anticipée

Vous pouvez prendre votre pension de manière anticipée – par exemple à 62 ans – si vous êtes en mesure de prouver une carrière précise. Le gouvernement durcit peu à peu les conditions.

Carrière mixte

Si vous avez travaillé à la fois en tant que salarié et en tant qu’indépendant, vous avez droit à une pension dans les deux régimes. Toutefois, ces deux pensions ne sont pas illimitées. Si, au total, vous dépassez 14.040 jours prestés à temps plein, vous perdez dans ce cas la pension pour les jours les moins avantageux.

Pension de survie

Si vous décédez et que votre époux est âgé de 45,5 ans ou plus, il peut alors toucher une pension de survie. Les pouvoirs publics augmentent petit à petit cette limite d’âge : en 2030, l’âge minimum pour la pension de survie sera de 55 ans. Les veufs plus jeunes ont droit à une allocation de transition. Celle-ci est limitée à une période de 12 mois ou 24 mois s’il y a des enfants à charge. 

Si la personne décédée était déjà retraitée, la pension de survie s’élève à 80 % de la pension de ménage. Si ce n’était pas le cas, la pension de survie est calculée sur la base de la carrière et des revenus. L’allocation de transition est calculée de la même manière que la pension de survie.

Pension de conjoint divorcé

Un époux divorcé d’un indépendant peut demander une pension de conjoint divorcé lorsqu’il atteint l’âge de la pension. L’âge de l’indépendant n’a aucune importance. Il y a également une pension spécifique après une séparation de fait.


Pension et plus

Pension Libre Complémentaire pour Indépendants

La pension d’un indépendant est loin d’être conséquente. Si vous souhaitez l’augmenter, opter pour une pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) est une bonne idée. Vous pouvez alors vous attendre à toucher une belle pension mais profitez également d’avantages fiscaux intéressants.

Surfez sur les sites des pouvoirs publics ou téléphonez-leur

Vous souhaitez de plus amples informations sur votre pension ? Adressez-vous alors aux pouvoirs publics.

Ou appelez le numéro gratuit 1765, le numéro spécial pension.

Vous avez d’autres questions ?

Tous les starters se posent des questions. C’est normal. Et vous souhaitez obtenir une réponse claire. C’est normal aussi.